Les sources de l’équilibre

Savez-vous qu’en moyenne un homme ayant une activité physique modérée a besoin quotidiennement de 2 500 à 2 700 calories et qu’il faut entre 2000 et 2 200 calories pour une femme ? En comparaison, faire du repassage pendant une demi-heure « brûle » 70 calories. A l’inverse, boire 100 ml de yaourt aromatisé vous apporte près de 84 calories. Pour éviter de prendre du poids, « brûler » ou consommer moins de calories, là est toute la question.

Cette gestion des calories fait partie de votre équilibre nutritionnel, qui se définit comme la quantité d’énergie – le nombre de calories – suffisante pour couvrir les besoins de votre organisme. Cette quantité varie grandement selon le poids, la taille, l’âge, le sexe et le type d’activité professionnelle et physique que vous exercez… Vous pouvez atteindre votre équilibre nutritionnel en combinant activité physique et apport des calories nécessaires.

De cet équilibre dépendent votre bien-être et le maintien de votre capital santé. Le déséquilibre nutritionnel au contraire peut favoriser l’émergence de maladies telles quel’obésité ou le diabète.

 

Qu’est-ce qu’une calorie ?

C’est Nicolas Clément, physicien et chimiste français, qui définit cette unité en 1824. La calorie est une unité de mesure de l’énergie, qui détermine la quantité de chaleur dégagée par un aliment pendant sa combustion.

Les calories utiles au bon fonctionnement du corps

infographie4 - Copie (1)

Pour découvrir les différentes informations au sujet des macronutriments et leur correspondance alimentaire, cliquez ici.

Réduire le nombre de calories, pas le plaisir

Votre appétit est modulé par différentes informations physiologiques comme la faim, la satiété ou le rassasiement, mais aussi par le plaisir de manger ou par le goût des mets. Plusieurs études montrent que l’attrait pour le sucré est inné. Dès votre naissance, votre goût vous guide donc pour faire le plein de calories avec les nutriments dont votre organisme a le plus besoin et qui vous procurent du plaisir.

Dans nos sociétés d’abondance, l’appétence pour le sucré doit être contrôlée. Alliés à une alimentation saine et une activité physique régulière, les produits hypocaloriques, notamment ceux qui contiennent des édulcorants, peuvent aider à limiter ou réduire les calories ingérées quotidiennement tout en offrant le plaisir du goût sucré. Les édulcorants ont un pouvoir sucrant supérieur au sucre ordinaire, pour un apport calorique négligeable ou nul, et s’intègrent en toute sécurité dans de multiples aliments et boissons.

Ils vous aident ainsi à gérer votre régime alimentaire et à prévenir les excès caloriques menant à une prise de poids. Bien que l’utilisation d’édulcorants n’entraîne pas une perte de poids rapide à elle seule, elle permet néanmoins d’améliorer la diversité, la variété et les saveurs d’une alimentation pauvre en calories.

En plus, les édulcorants n’affectent pas les taux de sucre et d’insuline dans le sang : ils permettent donc de proposer également des aliments et boissons au goût sucré pour les personnes qui doivent surveiller attentivement leur apport en glucides, comme les personnes diabétiques.